Aumarcheduluxe
Assurance de vos bijoux
bague or diamant rubis
Retour de vacances, vous avez été cambriolés!
Vous perdez la bague de Mémé à laquelle vous teniez tant! Pas de preuves de son existence.
Vous êtes assurés pour vos bijoux?
Pas de factures, le bijoutier n'a plus de traces, vous ne connaissez plus la date d'achat, l'assurance ne veut rien savoir!
Je pourrais multiplier les exemples , vous étiez mal assurés pour vos bijoux.
Ci dessus bague en or avec diamants et rubis
Alors je vais tenter de vous expliquer ce qu'il faut faire et ne pas faire.
La plupart du temps, l'assureur ne vous parle jamais des bijoux, si vous lui en parlez, il vous répondra que c'est inclus dans votre police d'assurance.
qui limitera dans la plupart des cas,
Multirisque Habitation
Dans ce cas il vous propose un contrat
à 30% de la somme garantie sur le mobilier personnel, la couverture portant sur les bijoux et objets de valeur. La plupart des mutuelles limitent la couverture aux alentour de 5000€.
vous proposer un
peut
Mais si vous vous rendez compte que c'est insuffisant, votre assureur
Contrat tous risques bijoux en valeur agréée,
Valeur agréée
Valeur d'assurance déterminée par contrat.
Il est possible de faire garantir certains objets de valeur (tapis, tableaux, bijoux) pour leur montant exact. Pour que cette valeur soit agréée, elle doit avoir été préalablement établie par un expert et acceptée par la société d'assurances.
C'est un accord avec votre compagnie, celle-ci peut vous adresser à un expert de son choix, mais elle peut aussi agréer les valeurs données par l'expert de votre choix. La compagnie s'engage à vous rembourser selon les valeurs définies. Attention, c'est vous qui devrez fournir régulièrement de nouvelles estimations si vous pensez que la valeur de vos bijoux a augmenté ou a baissé, ce qui entrainera une modification de votre prime.
La plupart ne possédent plus de factures, ni de descriptif d'héritage, ni d'estimation, et si l'assuré ne peut prouver la valeur de ce qu'il réclame, il ne sera pas ou peu remboursé. Même si le montant du sinistre est inférieure à la valeur réservée aux objets précieux et de valeur.
Il vous faudra donc, dans un cas comme dans l'autre,pour être bien assurés apporter à votre courtier d'assurance une estimation ou une expertise.
Il est très important de choisir de bons professionnels, que ce soit pour votre courtier ou votre expert. Combien de fois les assureurs se défilent après un sinistre en laissant leurs clients se débrouiller face à '' l'expert '' de la compagnie. Je souligne '' expert de la compagnie '' car la plupart du temps, ce n'est pas un professionnel et il n'est là que pour défendre sa compagnie, en clair , vous en verser le moins possible.
'' Valeur agrée ou expert agrée?
c'est la valeur fixée par le ou les experts qui est '' agréée '' par l'assureur et son client. Mais l'assureur , spécialement l'assureur vol, ne saurait accepter n'importe quelle valeur fixée par n'importe quel expert. Il veillera à ce que ce dernier soit reconnu comme un technicien honorable et compétent, faisant autorité dans sa spécialité, parfaitement indépendant de l'assuré et,sur ce point il agira prudemment en refusant d'agréer une valeur fixée par le négociant ayant vendu le bien à l'assuré, même si ce négociant pratique conjointement l'expertise ''
Recommandations de l'APSAD
pendentif or blanc diamant améthyste
Ce bijou ,ci-contre peut être vendu 250€ mais il peut très bien être vendu 650€ parce que le bijoutier appliquera une marge double ou triple de son confrère ,chez certains le prestige se paye.....et le bijou est le même. Mettez vous à la place de l'assureur.
Je vous conseille de choisir un Expert près la Cour d'Appel de votre région, vous trouverez la liste au Palais de justice de votre ville.
Celui-ci établira un état descriptif de vos bijoux.
Il devra comporter:
- la désignation (bague, bracelet, collier...)
- la description: elle doit être précise; description de l'objet,de son fermoir, des maillons, du nombre de griffes de la bague, de la forme de la pierre pour les perles compter le nombre de perles, la dimension de la plus petite et de la plus grosse....
- indiquer le pays de fabrication et le titre du métal
- indiquer le métal, si c'est de l'or relever les poinçons, une signature, un poinçon de Maitre. Noter les dimensions du bijou, son état de conservation, son origine (heritage,cadeau achat sur le marche de l'occasion,salle des ventes...)
mais surtout , soigner la description des pierres précieuses
On ne peut démonter les pierres pour les estimer (sauf pour les plus importantes, cela vaut la peine, là encore il vous faut rencontrer un vrai professionnel,beaucoup ne sont que des revendeurs)
L'expert doit donc noter la dimensions des pierres (largeur, hauteur) le nombre de facettes (8/8.16/16.32/24 baguettes poires etc).A partir de ces données, il pourra estimer au plus près le poids en carats. Pour les solitaires , indiquer les dimensions, le poids, la couleur, la pureté, expliquer les inclusions , le type et la qualité de la taille, est-ce une taille ancienne ou une taille brillant,(a ce propos, trop de gens croient que les diamants taille ancienne valent plus cher que les tailles modernes, il n'en est rien. Pour un deux carats, ce sera le prix d'une 1ct20 moins les frais de retaille du diamant. Les inclusions, les traitements possibles, les forages au laser s'il y a lieu, s'il est pétrolé...etc. Pour la couleur si les pierres ne sont pas démontées, indiquer '' semble être de telle ou telle couleur '' ou '' couleur de G à I '' même chose pour les pierres de couleur .Ajouter un passage pour les pierres de couleur sur leur fragilité, sont elles givrées ou fragilisées par des inclusions? Pour les perles l'expert doit être précis; sont elles, fines, de culture, eau de mer ou eau douce?......
Evidemment la pierre est elle naturelle?, de synthèse, trafiquée ou traitée...?
Ainsi votre expert aura calculé la valeur sur le marché de l'occasion actuel, en indiquant bien les bases sur lesquelles il a fait ce travail, c'est à dire la base de l'or au cours du jour et la base du dollar pour les pierres précieuses. J'ajouterais que désormais il faut une photographie,les moyens actuels grâce aux bons logiciels de Joaillerie, permettent de l'imprimer directement sur le papier , ce qui est une garantie pour tous, car il y a des petits malins chez les clients...!
Tout ce travail de l'expert doit être en conformité avec les règles de la CIBJO
Commentaires (1)
corsican
C'est très bien expliqué. Le problème est la désinformation. On croit à juste titre que les bijoux sont compris dans le contrat d'assurance, mais ceux-ci sont très mal remboursés, voire pas. A partir d'une certaine valeur, il est fortement conseillée d'effectuer une expertise et garder les factures !
2011-11-04
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage